Pl@ntnet

70 100

Pl@ntnet est une application qui ne servira qu’à un type de personne : le botaniste de terrain. Amateur ou éclairé, l’utilisateur de Pl@ntnet devra avoir déjà quelques connaissances en botanique pour utiliser cette encyclopédie de la flore sauvage de France. Oh ? N’espérez pas y trouver les plantes d’intérieurs et les essences exotiques que vous trouverez en jardinerie. Non, Pl@ntnet est véritablement faite pour les gens qui sortent de chez eux pour observer les orchidées dans les talus, les scilles dans les sous-bois ou les ombéllifères dans les friches. C’est un vrai (et rare sur les stores) outil de naturaliste passionné mais avec, malheureusement, quelques limites au moment du test.

Le postulat de l’appli, et malheureusement toute sa limite pour ceux qui souhaitent se lancer dans la botanique, c’est l’identification par la photo. Peu de texte sinon les noms vernaculaires (noms communs) et les noms latins des specimens mais beaucoup de photos et plus de 5000 espèces recensées. Aucun moteur de recherche ne vous permettra donc d’entrer des critères comme le type d’environnement, la couleur ou l’aspect général de la plante. Le néophyte sera donc bien ennuyé pour identifier un specimen inconnu (à moins de connaitre les familles – en latin). Néanmoins, vous pourrez y entrer vos trouvailles et les répertorier dans l’application. C’est donc plutôt un complément pour le botaniste : un espèce de journal de bord numérique. Mais là encore, il n’est pas possible de mettre plus que l’espèce, le lieu et la date… Pas de journal champêtre pour y décrire le contexte de la trouvaille, son emplacement (genre : talus de derrière la mare du vieux Jacques) ou un autre élément notable.

Note Générale

70 / 100

Testé par Fran

Une belle application d'aide à l'identification des plantes sauvages de France mais qui souffre de quelques limites pour le botaniste de terrain. L'outil manque cruellement de pédagogie et le néophyte devra certainement se référer à des ouvrages plus traditionnels pour acquérir des connaissances. Mais, si vous êtes un véritable botaniste, vous trouverez certainement un intérêt.
Télécharger

Vidéo